Le cidre du père Corneille et pi d'aut' trucs

A tous les cancres et tous les damnés de l'éducation nationale, à tous les blasés des Racine, Molière, Marivaux et consorts, à tous les accros de la zapette, les addicts aux computers, allergiques à la culture et au théâtre subventionné. Enfin du vrai théâtre ! Enfin une tragédie digne de ce nom, voilà Corneille pour tous et pour chacun, voilà la culture populaire pas populiste, voilà Poucine et Pompon. Au programme de cette inénarrable soirée : « Le Cidre » du père Cormeille.

Pompon, tragédien hors norme, vient jouer son Cid donc, flanqué de son éternelle Chimène, la divine Poucine. Que tout soit bien clair, Pompon est déterminé à faire de l'éducation populaire. Les intrigues cornéliennes ? Il maîtrise. Les alexandrins ? C'est un expert. La tragédie classique, merci, il connaît. Tout roule. Cette soirée sera pour tout le monde inoubliable, bien sûr.

Seulement voilà, Poucine s'en mêle, Pompon doute, Poucine confond, Pompon flanche, Poucine s'enamoure, Pompon se compromet. Tout fout le camp. On passe de Corneille à Lolita, du théâtre classique au Top 50.

Qui paiera les dégâts?

 

Distribution

Avec : Julie Kerbage et Thomas Dardenne
Règles du jeu : Fabrice Richert
Lumière : Emilie Barrier